Archives de Tag: idée cadeau

Mon cadal à moi

Je n’ai pas attendu la veillée de Nawel pour m’offrir mon cadeau à moi-même. C’est déjà fait depuis un mois.

En effet, j’ai craqué pour un sac à main (à épaule en l’occurrence). Non ce n’est pas le Premier Flirt de Lancel, au tarif décidément trop indécent. Et à la réflexion, il fait trop da-dame. J’ai décidé de laisser parler la rebelle qui est en moi, et j’ai opté pour un sac de la marque Velvetine, hippy-chic en cuir camel, avec plein de longues franges comme j’aime, style « ma Harley est garée sur le trottoir d’en face ».

Mon fameux Eddie, en version chocolat.

Velvetine  a littéralement enflammé les modeuses de la blogosphère. Pour ma part, je l’ai découvert grâce à ma modeuse préférée (merci ma Flo!) et j’ai profité de quelques promotions sur le site pour me faire plaisir.

Anne-Cécile Couetil a fondée Velvetine en 2005, et ses créations sont très rock-folk, avec des clins d’œil à la haute joaillerie (elle a d’ailleurs commencé avec sa propre ligne de bijoux et de sacs du soir, comme sa pièce phare, le sac noeud).

Presque tous les sacs sont agrémentés du fameux fermoir en forme de croix, et portent le nom d’icônes du rock. Pour ma part, j’ai craqué pour le Eddie, mais le Sid, le Jarvis et le Pete sont tous aussi irrésistibles!

Le cuir des sacs est soigneusement choisi dans le Sud de l’Italie et ceux-ci sont fabriqués à Paris et au Portugal.

N’hésitez pas à commander en direct sur le site de vente en ligne Velvetine, la livraison est hyper rapide! Et même plus besoin d’attendre le prétexte de  Noël ou des soldes de janvier, à vos claviers!

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Il me le faut!, Showroom, Vanités

Petite pub entre amis

Le Père-Noël m’a bien gâtée cette année, mais il n’y a pas que lui.

Depuis que je connais Belle-Maman alias Daphné Dupotron, je connais aussi Jérémie Barthod. Mais qui donc est cette dame (oui c’est une dame)? C’est une créatrice de bijoux superbes, à la fois ethniques et futuristes, au style végétal et organique, qui frôle parfois l’Art Nouveau revival, comme cette parure et ces petites broches :

Pour ma part, au cours de ces deux dernières années, ma collection de bijoux Jérémie Barthod s’est agrandie avec :

– une parure offerte par mon amoureux (présentée sur mon superbe bar fédérateur)

– des boucles d’oreilles offertes par Belle-Maman

– une bague astucieuse qui peut s’assortir avec n’importe quelle tenue en changeant simplement le petit bracelet qui l’entoure, offerte par Belle-Soeurette

Jérémie Barthod, dame un peu baba cool qui a pris des cours chez un artisan parisien réputé après avoir goûté à la rudesse du maquis corse, a eu la brillante idée d’utiliser des mini ressorts comme matériau dominant. Et comme elle le précise sur son site, gare aux imitations, seuls ses bracelets ne tirent pas les poils des bras!

Petite particularité de cette jolie boutique de bijoux sise 7 rue des Trois Frères aux Abbesses : elle ne propose pas que des bijoux.

On y trouve aussi les superbes créations de Belle-Maman, chapelière en chef! En voici un petit aperçu  (ne regardez pas ma trogne, mais les chapeaux, les têtes à coiffer de mon enfance ayant trépassé, je n’ai pas eu le choix):

Mais à quoi reconnaît-on les créations de Dame Daphné?

Aux trois petits n’enfants présents sur l’étiquette!

Non ce n’est pas le logo Kodak! Ni Riri, Fifi et Loulou! Mais qui est-ce donc alors? Je pencherais pour Nicolas, Lancelot et Marianne. Ou encore pour Scott, Eliott et Joy. Saurez-vous les démasquer?

2 Commentaires

Classé dans Showroom, Va voir là-bas si j'y suis!, Vanités